Publié par : editionnumerique | mai 15, 2010

La bande dessinée et l’édition numérique

L’édition numérique attire de plus en plus : tous les grands éditeurs commencent à s’y mettre, les créations de nouveaux éditeurs spécialisés dans le numérique se multiplient, les lecteurs de livre électronique connaissent un succès grandissant etc… Face au développement de ce secteur, la bande dessinée, qui représente 1/8 du marché du livre, est bien décidée à ne pas laisser passer le coche.


L’efferversence de la bande dessinée numérique

Depuis quelques années déjà la bande dessinée s’ést appropriée le monde d’internet notamment par le biais des blogs BD. En effet, le monde numérique est un moyen pour de nouveaux auteurs de se faire facilement connaître. De plus en plus de dessinateurs débutent en effet leur carrière en publiant leur travail sur le net. Selon Gilles Ratier, président de l’association des critiques et journalistes de bande dessinée, il existerait aujourd’hui près de 15000 blogs de bande dessinée. Des auteurs y publient régulièrement des planches où ils font vivre des personnages ou racontent leur vie quotidienne. On y trouve évidemment beaucoup d’amateurs, mais aussi des dessinateurs professionnels déjà très connus. Le festiblog témoigne du succès de ce nouveau support. Organisé chaque année depuis 7 ans, ce festival propose aux lecteurs de rencontrer les dessinateurs de blog. L’an dernier il a accueilli près de 7000 personnes.

Le blog de Boulet, un blog BD lu par plus de 30 000 personnes par jour

Un succès qui attire les éditeurs

Le succès de la bande dessinée numérique ne laisse évidemment pas les éditeurs de bande dessinée indifférents. beaucoup de bloggers à succès ont déjà été édités sous une forme papier. Mais le but est profiter du  numérique pour en faire un nouveau secteur d’activité. Il s’agit pour les éditeurs d’un moyen de diffuser leur catalogue sous un nouveau format. Mais c’est aussi la possibilité de produire de nouveaux types de BD, comme les Blogs BD, diffusés sur portables ou lecteurs électroniques.

Cette vidéo nous montre comment fonctionne la bande dessinée numérique :

Le 26 mars 2010, à l’occasion du salon du livre, douze éditeurs de bande dessinée ont lancé la plateforme Izneo. Ces éditeurs, les plus gros du marché (Casterman, Fluide glacial, Le Lombard, Dargaud, Dupuis, Lucky Comics,…) y proposent déjà plus de 6000 titres. L’album, dans sa version numérique, ne coûte que 4,99 euros. En outre, il est également possible de louer un titre pour une durée de 4 jours pour 1,99 euros. Mais si cette plateforme est sans doute la plus importante, elle est loin d’être unique en son genre. Elle vient concurrencer des sites comme Chooyooz, Mobilire ou encore Digibidi. Les mangas, qui sont le plus souvent conçus sous forme d’épisodes courts, toujours à suivre, sont particulièrement adaptés à ce support. On trouve ainsi des plateformes de vente spécialisés dans le manga, comme Kurokawa.

On voit également se créér des éditeurs d’un nouveau genre. Manolosanctis par exemple, publie sur son site près de 500 albums. Il propose ensuite aux internautes de miser de l’argent sur leurs livres préférés afin ensuite de l’éditer sur un support papier. Le but est de profiter de l’interactivité de la toile. L’internaute peut devenir coproducteur d’un album. Il s’agit en quelque sorte d’un éditeur 2.0, imité des maisons de production de disque tels que mymajorcompany.

Le numérique fait rêver les éditeurs

Or si les éditeurs investissent aussi massivement dans le numérique c’est qu’ils espèrent bien en tirer profit. Car la demande des lecteurs est très importante. Ainsi en 2010, un labum comme le dernier Lucky Luke, L’Homme de Whashington, de Achdé et Gerra,s’est vendu à près de 10 000 exemplaires sous sa forme numérique. Sachant qu’un album est vendu à 5 euros et que les frais de fabrication sont presque nuls, le calcul de la rentabilité est vite fait pour les éditeurs. Et ceux-ci se prennent à rêver d’un monde où les BD numériques pourraient se vendre à des centaines de millier d’exemplaires sans aucun frais de fabrication… Le paradis des éditeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :