Publié par : editionnumerique | mai 26, 2010

Edition numérique: la nouvelle chaîne de fabrication du livre

La fabrication et la vente de matériel et de logiciels de lecture sont deux nouveaux maillons dans la chaîne de fabrication du livre. Ils induisent un bouleversement complexe entre  le texte, son lecteur et ses nombreux acteurs.


Une lecture économique de la chaîne de fabrication du livre numérique met avant ses spécificités. Ce sont principalement la fabrication et la diffusion du livre numérique qui différent des étapes propres à la chaîne du livre papier. Pour « consommer » le livre papier, le lecteur n’a besoin que de ses yeux. Désormais il doit disposer d’outils de lecture. Cette nécessité fait intervenir de nouveaux acteurs dans la chaîne de fabrication du livre électronique. Nous les appellerons les « acteurs techniques ». Leur particularité est d’être complètement autonomes de la chaîne de conception et de commercialisation. D’autant que le matériel adapté pour la lecture électronique n’est pas obligatoirement dédié à cet usage.

la-chaine-du-livre-imprime2

La bible: le livre le plus imprimé au monde

la-chaine-du-livre-numerique1

La nostalgie est de mise avec ce modèle de livre électronique qui ne sacrifie pas la technologie au confort.

Medzad Mujcinovic, l'étudiant de Monash University qui est à l'origine de cette création explique même que différentes couvertures seraient possibles

Le livre numérique c’est pour les éditeurs une inestimable opportunité de créer un nouveau marché et de toucher de nouveaux publics. L’édition est en phase de se transformer en une industrie multi-supports : livre papier et livre numérique vont coexister. Une part du marché du livre papier va diminuer, mais elle sera compensée par la création de nouveaux marchés. L’arrivée d’un nouveau média ne détruit pas forcément les anciens. Au contraire, il crée de nouveaux usages, souvent complémentaires  : la télévision n’a pas détruit la radio!

Un nombre d’éditeurs des secteurs qui étaient jusque-là peu concernés par l’édition électronique (littérature générale, jeunesse, bande dessinée, etc.)  ont saisi l’opportunité. Ils ont ces dernières années entrepris des investissements significatifs pour modifier leurs modes traditionnels de production. Leur réactivité et leur capacité d’anticipation va leur permettre de produire simultanément des versions numériques de leurs ouvrages imprimés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :